Bâtiment

Adoption de la Nouvelle règlementation thermique V3 de Guadeloupe

Le jeudi 31 Octobre 2019, à l’hémicycle du Conseil Régional, les délibérations portant sur la révision de la Règlementation Thermique de Guadeloupe et le Diagnostic de Performance Energétique de Guadeloupe ont été adoptées à l’unanimité. La Guadeloupe franchit ainsi une nouvelle étape vers la diminution des consommations d’énergie dans les bâtiments.

Une réglementation spécifique au territoire

La RTG et le DPEG visent à améliorer la performance énergétique des bâtiments en Guadeloupe en tenant compte des spécificités du territoire : climat, besoins en rafraîchissement, ensoleillement, hygrométrie, ventilation naturelle, …

Des exigences de performance révisées dans la concertation

Engagés en juin 2017, les travaux de révision des outils de calcul RTG et DPEG  ont été conduits dans le cadre d’une large concertation des professionnels du bâtiment de Guadeloupe : bureaux d’étude techniques, architectes, diagnostiqueurs, bailleurs, constructeurs de maisons individuelles, maîtres d’œuvre, industriels, etc.

Les nouveautés de la RTG et du DPEG 2020

La RTG 2020 se caractérise par :

  • Le renforcement du niveau d’exigence règlementaire des indicateurs de performance : l’indice de confort thermique – ICT, et le besoin conventionnel en énergie d’un bâtiment pour la climatisation et l’éclairage des locaux – BBIO.
  • L’introduction d’ un nouvel indicateur réglementaire PRECS, visant à limiter à 50 % la part des énergies fossiles ou issues du réseau électrique pour la production de l’eau chaude sanitaire.
  • La mise à disposition des maîtres d’ouvrage et des professionnels du bâtiment d’outils de calcul réglementaire numériques, accessibles en ligne ou par le biais d’applications mobiles.
  • La mise en place d’une base de données bâtiment, unique en France, valorisant les calculs RTG et DPEG.

La base de données constitue une innovation majeure et place la Guadeloupe à la pointe du suivi de la performance énergétique des bâtiments construits sur son territoire.

Ces délibérations entreront définitivement en vigueur le jour de leur publication au journal officielle de la République Française, pour une application effective de la RTG 2020 à compter du 1er juin 2020.

Inauguration de la centrale photovoltaïque en autoconsommation du bâtiment Jacques THORIN de la Caisse Générale de Sécurité Sociale (CGSS)

Centrale PV en autoconsommation de 81 kW de la CGSS de Guadeloupe, site J. THORIN

Suite à l’appel à projets PV 2015 en auto consommation lancé par la Région Guadeloupe et l’ADEME, la CGSS a inauguré, vendredi 12 avril 2019, sa centrale photovoltaïque, sur l’immeuble Jacques THORIN, situé au parc d’activité La Providence aux Abymes. Une installation qui permettra à la CGSS de réduire sa facture ainsi que l’impact du bâtiment sur le réseau électrique Guadeloupéen.

En 2012, dès la conception de l’immeuble Jacques THORIN, les objectifs de la CGSS étaient clairement affichés : un bâtiment puisant son électricité du soleil. En effet, la forme du bâtiment est propice à une production électrique d’origine solaire, d’une part son toit plat, facilite le positionnement des panneaux photovoltaïque et d’autre part son orientation sud sud-est permet d’optimiser la production.

En 2015, la CGSS a répondu à l’appel à projets « Développement d’installations photovoltaïques en autoconsommation » lancé par la Région Guadeloupe et l’ADEME, avec une proposition recouvrant la toiture du bâtiment de panneaux solaire PV pour un coût total de 263 087,20 €.

Le projet ayant été retenu, il bénéficie d’un financement à hauteur de 80% de l’investissement et réparti entre :

  • Le FEDER à 60% soit 157 852€
  • La Région Guadeloupe à 10% soit 26 308,80€
  • L’ADEME à 10% soit 26 308,80€

Le montant des aides publiques atteint : 210 469,60 €

Les 20% restant à la charge de la CGSS s’élèvent à 52 617,60€.

Concernant l’installation, il s’agit d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de 81 kWc associée à 3 onduleurs de 20 kVA chacun. La centrale fonctionne en autoconsommation c’est-à-dire que toute l’énergie produite est consommée directement par le bâtiment.

Les consommations étant majoritairement diurnes, il n’y a pas de stockage d’énergie sur le site. Ainsi, dans le cas où la consommation électrique serait inférieure à la production photovoltaïque, les excédents produits sont injectés gratuitement sur le réseau électrique.

L’installation permettra une économie de 113 000 kWh par année soit l’équivalent de 75 voitures fonctionnant pendant 1 an en Guadeloupe tout en évitant le rejet de 92 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

L’économie réalisée représente de l’ordre de 15 000 euros par année, soit un retour sur investissement pour la CGSS au bout de 3 ans et demi pour une durée de vie estimée à 20 ans. A terme, l’installation aura permis à l’administration d’économiser environ 300 000 euros.

La CGSS contribue de cette façon à l’atteinte des objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), à savoir 15 MW supplémentaires d’énergie photovoltaïque sans stockage installés d’ici 2023.

 

Vidéo de présentation de la centrale PV en autoconsommation du site de J. THORIN

 

Délibération relative à la durée de validité des certificats de compétence délivrés aux experts chargés de la certification de la performance énergétiques

Le 7 Septembre 2018, le conseil régional a délibéré afin de prolonger la durée de validité des certificats de compétences des diagnostiqueurs chargés de la certification de la performance énergétique. La délibération CR/18-952 « relative à la durée de validité des certificats de compétence délivrés aux experts chargés de la certification de la performance énergétique » a donc été adoptée et publiée au Journal Officiel de la République Française le 7 décembre 2018.

Afin d’améliorer encore la qualité des constructions sur le plan énergétique, et de capitaliser sur les données acquises par les diagnostiqueurs, de nouvelles versions de la RTG et du DPEG sont actuellement en cours d’élaboration et devraient être proposées pour adoption courant 2019.

En l’état actuel de la règlementation, les personnes dont les certificats de compétences ont été obtenus deux ans auparavant (ou cinq ans en cas de renouvellement) doivent en solliciter le renouvellement. Ce sont ainsi 25 des 37 diagnostiqueurs certifiés qui voient leur agrément arriver à terme entre le 11 juillet 2018 et le 25 avril 2019.

Cette délibération a pour objet de prolonger cette durée de validité jusqu’au 1er février 2020, afin de couvrir le délai nécessaire à l’entrée en vigueur de la délibération du conseil régional visant la mise en œuvre du DPEG dans sa nouvelle version.

Les modalités liées à la certification de la performance énergétique  dans sa nouvelle version (RTG V3) sont actuellement en cours d’établissement par les services de la collectivité régionale et ses partenaires, et vous seront communiquées dans le courant du second semestre 2019.

3 ème édition des appels à projets : modification de la date de clôture

En raison de l’alerte rouge cyclonique du jeudi 13 septembre 2018 due au passage de la tempête tropicale Isaac, la date de clôture des quatre appels à projets arrivant à échéance le vendredi 14 septembre 2018 est repoussée d’un jour ouvré, soit le lundi 17 septembre à 12h heure Guadeloupe pour :

  • Mobilité durable,
  • Fonds chaleur,
  • Installations photovoltaïques en autoconsommation,

La date de clôture pour l’appel à projet “Bâtiments exemplaires” est repoussée au lundi 17 septembre à 11h heure Guadeloupe.

Les matinées de l’énergie les 07, 08 et 11 Septembre 2018

Dans le cadre des actions de l’Espace Info Energie, le CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement) et ses partenaires organisent la 2ème édition « Les Matinées de l’Energie » les 07, 08 et 11 Septembre sur le Sud Basse-Terre à destination du grand public :

 

Vendredi 07 Septembre 2018 à Baillif

Marché des Mornes (en face de la tour du Père LABAT)

De 8h à 12h

 

Samedi 08 Septembre 2018 à Gourbeyre

Marché (en face de la mairie)

De 8h à 13h

 

Mardi 11 Septembre 2018 à Trois -Rivières

Parking devant l’église

De 8h à 13h

 

Des conseils personnalisés seront donnés afin d’identifier les appareils, les comportements qui augmentent la consommation et la facture d’électricité.

Au programme :

  • Ateliers
  • Maquettes pédagogiques (Maison bioclimatique et case créole avec la course du soleil)
  • Mallette éclairage
  • Vélo électrique
  • Simulateur personnalisé des consommations électriques (Logiciel SIMUL’CONSO)

Cette manifestation est organisée avec le soutien de la région Guadeloupe, de l’ADEME et d’EDF Archipel Guadeloupe.

Contacts et informations :

Jorry JERSIER

Conseiller Info Energie (CAUE)

0690.30.03.88

jersier.j/A/@caue971.org

 

Joël PAUL

Conseil Energie Partagé (CAUE)

0690.73.99.77 –

paul.j/A/@caue971.org

 

Présentation des chiffres clés de l’énergie 2017 (Edition 2018)

Ce 3 juillet 2018, l’Observatoire de l’Énergie et du Climat de Guadeloupe (OREC) a présenté son sixième rapport : « Les chiffres clés de l’Énergie en Guadeloupe, bilan 2017». Les partenaires de l’OREC (Région Guadeloupe, ADEME, DEAL, EDF, Météo France), réunis devant un public nombreux au Mémorial Acte à Pointe-à-Pitre ont profité de l’occasion pour faire un point sur l’activité de l’OREC, les études en cours et les publications à venir. Les premiers résultats de l’étude portant sur les consommations d’énergie du secteur industriel en Guadeloupe ont été présenté.

La 6ème édition des chiffres clés de l’énergie met à jour l’ensemble des données relatives à la production et la consommation d’énergie en Guadeloupe pour l’année 2017. Sur la base du retour des acteurs guadeloupéens, la publication s’enrichit cette année de comparatifs avec les autres territoires insulaires (Zones Non Interconnectées ou ZNI), de données sur la consommation électrique dans le secteur résidentiel, ainsi que de cartographie sur la répartition spatiale des puissances installées pour l’énergie éolienne.

L’OREC a souligné la contribution notable des énergies renouvelables dans la production électrique guadeloupéenne, qui dépasse en 2017 la barre symbolique des 20%.

L’OREC pointe toutefois le niveau de dépendance de la Guadeloupe aux énergies primaires d’origine fossiles et importées qui reste élevé à 94% (95% en 2016). La Guadeloupe est la ZNI la moins autonome énergétiquement.

La publication relative aux résultats de l’étude sur la précarité énergétique en Guadeloupe menée au premier semestre 2017 a également été diffusée pour l’occasion.

Vous trouverez ci- dessous en téléchargement :

Appels à projet PV autoconso, ECS, BATEX : Lancement de la 3ème édition

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) 2016 -2023 adoptée le 19 avril 2017 et dans la continuité des actions engagées sur le territoire, la région Guadeloupe l’ADEME et EDF lancent la 3ème édition des appels à projets PV, ECS et BATEX 2018.

Les trois appels à projets portent sur le développement  :

  • D’installations photovoltaïques en autoconsommation :

  • D’installations de production d’eau chaude sanitaire performantes dans les bâtiments en rénovation:
  • De bâtiments exemplaires : bâtiments neufs et rénovation de bâtiments existants:

La date limite de dépôt pour les 3 appels à projet et le vendredi 14 Septembre 2018 à 12h.

Les dossiers de candidature constitués des dossiers technique, financier et administratif, devront être déposés en deux exemplaires selon les modalités suivantes : 

  • Une version papier adressée à la Cellule Europe Partenariale, Villa VICTORIA, 97100 BasseTerre. 
  • Un dépôt dématérialisé sur la plateforme dématiss accessible depuis les liens ci-dessous :
  1. Installations photovoltaïques en autoconsommation: https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/PVAUTOCON2018-39
  2. Installations de production d’eau chaude sanitaire: https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/FCGUA2018-40
  3. Bâtiments exemplaires: https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/BATEX2018-30

 

Recommandation importante pour le dépôt de dossier :
Seul le coordinateur du projet peut déposer celui-ci. Si vous êtes un partenaire, merci de contacter le futur coordinateur afin que celui-ci puisse remplir et déposer le dossier.

La région Guadeloupe, l’ADEME et EDF Archipel Guadeloupe lancent l’édition 2017 des appels à projets

Dans la continuité de la politique énergétique et environnementale régionale, la Région Guadeloupe, l’ADEME et Edf Archipel Guadeloupe,  avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional lancent trois appels à projets (AAP) :

Développement de l’électricité photovoltaïque en autoconsommation et mobilité électrique

Le présent AAP est destiné à soutenir la réalisation d’installations photovoltaïques en autoconsommation sans revente du surplus de l’électricité (injection gratuite ou autoconsommation totale) à l’exception des installations de puissance inférieure à 100 kWc. Les sites ayant des profils de consommation d’électricité importants et favorables à l’implantation d’une centrale photovoltaïque seront privilégiés.

pdf

AAP-PV-autoconco-ed-2017

Poids : 4.90 mb
Date d'ajout : 15-09-2017
pdf

2018_PV_autoconso

Poids : 11.33 mb
Date d'ajout : 29-03-2018

Cet appel à projet a aussi pour objectif d’encadrer le développement du véhicule électrique en Guadeloupe notamment dans les flottes captives en intégrant des voitures électriques et des vélos à assistance électrique exclusivement rechargés par énergies renouvelables.

Bâtiment exemplaire neuf et rénovation en Guadeloupe

Dans le cadre de la mise en œuvre du programmation énergétique régionale, la Région Guadeloupe et l’ADEME lancent un appel à projets (AAP) portant sur la construction de bâtiments énergétiquement performants, et sur la rénovation énergétique de bâtiments existants.

pdf

AAP batiment-exemplaire-ed.-2017

Poids : 385.19 kb
Date d'ajout : 15-09-2017
pdf

2018_BATEX

Poids : 777.93 kb
Date d'ajout : 29-03-2018

Les bâtiments lauréats recevront une aide financière portant sur les études de maîtrise d’œuvre et les investissements liés au surcoût de la construction ou de la rénovation pour atteindre les niveaux de performance requis.

Cet appel à projet vise à promouvoir :

  • l’utilisation de la RTG dans le neuf, tout en valorisant des bâtiments présentant des qualités thermiques supérieures au niveau règlementaire,
  • l’amélioration énergétique et environnementale des bâtiments neufs non soumis à la RTG (bâtiments d’enseignement, industriels, hôtellerie …),
  • l’amélioration énergétique et environnementale des bâtiments existants.

Production d’eau chaude dans les bâtiments en rénovation en Guadeloupe

Le présent appel à projets vise à soutenir la réalisation d’installations de production d’eau chaude énergétiquement performantes dans le cadre de la rénovation de bâtiments existants.

Deux technologies sont concernées :

  • les installations solaires thermiques ;
  • les installations thermodynamiques.

Tous les types de bâtiments existants sont éligibles : résidentiels, tertiaires privés, publics, industriels existants, etc.

pdf

AAP_production_ECS-ed-2017

Poids : 552.85 kb
Date d'ajout : 15-09-2017
pdf

2018_AAP_production_ECS

Poids : 1.34 mb
Date d'ajout : 29-03-2018

Modalité de dépôts

Ces appels à projets annuels prévoient deux périodes de sélection :

  • première période : date limite de dépôt le mercredi 31 mai 2017 à 12h
  • deuxième période : date limite de dépôt le jeudi 31 août 2017 à 12h

Les dossiers de candidature sont à transmettre obligatoirement en deux exemplaires:

  • Une version papier à la Cellule Europe Partenariale située à
    Villa Victoria  – 97100 Basse-Terre
  • Une version électronique directement en ligne sur le site de l’ADEME

Renseignements complémentaires :

Conseil Régional de la Guadeloupe – Cellule FEDER Energie

ADEME Guadeloupe

EDF