ADEME

Présentation du comité de Maîtrise de la Demande d’Electricité et lancement de la campagne de communication MDE.

Ce jeudi 5 mars a été officiellement lancée la campagne de communication en faveur de la maîtrise de la demande d’électricité. A cette occasion un grand parterre de médias a été convié pour relayer l’information. Plusieurs bureaux d’études spécialistes de la maîtrise des énergies ainsi que des administrations publiques étaient également présents à l’annexe régional du Raizet pour assister cette présentation.

Une problématique qui touche tous les Guadeloupéens

La lutte contre le changement climatique est maintenant un enjeu global, qui nous concerne tous et toutes. La Guadeloupe de part sa situation insulaire est particulièrement exposée aux conséquences du changement climatique, il en va donc de notre responsabilité commune de s’investir au quotidien dans la création du monde de demain. C’est le message que Mme Maguy CELIGNY, Vice-Présidente de la Région Guadeloupe et Présidente de la commission énergies, a fait passer en appelant le peuple Guadeloupéen à agir ensemble pour la maitrise de l’énergie. « C’est avec l’ensemble de la population que nous allons pouvoir réussir à relever ce challenge […] Ensemble agissons pour la Maitrise de l’Energie ! ».

D’après, Mr Sylvain VIDAL, Directeur d’EDF Archipel Guadeloupe, « Au 21e siècle, l’électricité va devenir la première source d’énergie, du fait de la diminution des énergies fossiles, de la croissance des technologies numériques […] et de l’essor du véhicule électrique », la maitrise de la demande en électricité est donc la clé pour la réussite de la transition énergétique.    

Un ensemble de partenaires impliqués dans la maîtrise de l’énergie

Le programme en faveur de la Maîtrise de la Demande d’Energie (MDE) est financé par l’Etat et est piloté par le comité MDE de la Guadeloupe. Ce comité MDE se compose de :

  • La DEAL
  • La région Guadeloupe
  • L’ADEME
  • Et EDF Archipel Guadeloupe

Un programme d’actions alléchant pour soutenir les économies d’énergie et de CSPE

Le cadre de compensation établit pour l’archipel de Guadeloupe a été mis en place dès 2019.
Il bénéficie d’une enveloppe financière d’environ 90 millions d’euros, financés par les Charges de Services Publics de l’Electricité (CSPE), pour la mise en place d’actions de MDE sur l’ensemble du territoire sur une période de 5 ans (2019 – 2024).

Parmi ces actions, nous pouvons notamment citer :

  • Les actions d’information en faveur de la réduction des consommations d’électricité
  • Les actions d’isolation thermique des bâtiments
  • Les actions en faveur d’une production d’eau chaude sanitaire plus économe en énergie…

En 2019, ce sont déjà près de 21 millions d’euros qui auront été financés par la CSPE et qui auront permis d’éviter près 36 millions d’euros de surcoût de productions électrique, soit une efficience de 1,7.

La comité MDE portera également une attention particulière aux « éco fraudes ».

Des outils de communications à la hauteur des enjeux énergétiques

La campagne de communication se veut très élargie. Elle vise 3 cibles principales, qui constituent les principales sources de consommation électrique de la Guadeloupe : le grand public, les entreprises et les collectivités locales.

Cette campagne de communication s’appuiera sur plusieurs supports de diffusion :

  • des supports média audio-visuels (radio, TV, cinémas, …),
  • Des supports visuels (affichage bus, 4×3, …)
  • des réseaux sociaux,
  • des guides pratiques pour le grand public,
  • des annonces dans la presse locale ….

Les informations portant sur ce programme sont disponibles en libre accès sur le site internet : maitrisons-lenergie.gp.

Une page Facebook « @maitrisonslenergieGuadeloupe » est également disponible et permettra de retrouver l’ensemble des supports de communication.

Le numéro court 3620 « dites Energies  permet au particulier d’être mis en contact avec un des quatre conseillers info énergie de la Guadeloupe, dont le rôle est de renseigner, d’orienter et d’accompagner le particulier dans ses démarches de maîtrise de l’énergie et de rénovation de son logement.

Assises de l’énergie 2020 : la Guadeloupe ouvre la voie de la transition énergétique dans les outre-mer

Ce mercredi 29 janvier 2020, la région Guadeloupe, par la voix de sa vice-présidente Maguy CELIGNY a réaffirmé sa volonté de mener la transition énergétique lors des Assises Européennes 2020 à Bordeaux. La maîtrise de la demande d’énergie, les énergies renouvelables locales et la mobilité propre structurent la PPE en révision. Les travaux de l’ADEME viennent confirmer le potentiel disponible et confortent les ambitions du territoire.

100% EnR électriques dans les zones non inter-connectées (ZNI) : c’est possible !

L’étude menée en 2019 par l’’ADEME « vers l’autonomie énergétique des ZNI » menée sur La Réunion, en Martinique et en Guadeloupe démontre que la valorisation des potentiels locaux en énergies renouvelables permet d’envisager l’atteinte de l’objectif 100% EnR à horizon 2030. Ces conclusions renforcent l’ambition affichée dans la PPE de Guadeloupe en cours de révision.

Plusieurs défis restent à relever pour étendre la transition à l’ensemble des consommations d’énergie du territoire, notamment dans les transports. Comme souligné par Maguy CELIGNY, vice-présidente en charge de l’énergie à la région Guadeloupe, lors de la plénière « 100% d’électricité renouvelable, l’outre-mer et la Corse à l’avant-garde ! » : « s’ils nous faut changer les comportements, nous devons poursuivre le travail pour accélérer la transition tout en accompagnant la transformation de l’emploi et des compétences ».

Egalement, l’évocation par la Guadeloupe de l’impact de la transition énergétique sur les recettes fiscales des ZNI, notamment celles issues des importations et ventes de combustibles fossiles, appelle à l’ouverture d’un débat national permettant d’envisager une transition sereine sans contraindre l’avenir des recettes des collectivités locales.

Pour Arnaud LEROY, président de l’ADEME : « oui, les ZNI sont les vitrines de la transition énergétique. Par exemple, la gestion des ZNI en termes de refroidissement doit servir d’exemple. Certains projets doivent être dupliqués dans l’hexagone ». L’ADEME a également réaffirmé son engagement auprès des outre-mer. Pour la Guadeloupe, au-delà de l’accompagnement à la mise en œuvre des programmes de maîtrise de l’énergie, il s’agira également de soutenir l’émergence de filières locales de production de biomasse tout en veillant à la préservation de notre environnement et de la biodiversité.

Rendez-vous est pris pour la prochaine édition des Assises pour rendre compte des progrès réalisés et partager l’expérience des ZNI, de la Guadeloupe en particulier, dans la mise en œuvre de la transition énergie-climat.

La ville de Baie-Mahault récompensée par le label Cap Cit’ergie

Dans la foulée, la ville de Baie-Mahault, représentée par jacqueline FAVORINUS, élue au Développement Durable et à la Transition Energétique, a été récompensée ce jeudi 30 janvier par un trophée dans le cadre du renouvellement de son label « Cap Cit’ergie ! ».

Le dispositif Cit’ergie a pour objectif d’inciter les collectivités à renforcer leur ambition politique en matière de « Climat-Air-Energie ». Au travers d’une démarche d’amélioration continue, il s’adapte aux besoins des collectivités, des premiers pas vers l’excellence. A l’occasion des Assises européennes de la Transition énergétique, l’ADEME a labellisé ce jour 59 nouvelles collectivités pour leur engagement.

La 5ème édition des matinées de l’énergie

Dans le cadre de ses activités, l’Espace info énergie animera la 5 ème édition “Les Matinées de l’Energie” qui a pour but d’apporter les informations afin de sensibiliser la population. Des conseils personnalisés seront donner afin d’identifier les appareils, les comportements qui augmentent la consommation et par la suite la facture d’électricité.

Cette manifestation est organisée avec le soutien de la région Guadeloupe, de l’ADEME et d’EDF Archipel Guadeloupe. Trois matinées sont organisées :

1 – Mercredi 18 Septembre 2019 de 8h à 13h, Devant le Syndicat d’Initiative – GOURBEYRE

Des ateliers seront proposés au grand public :

Maquettes pédagogiques (Maison bioclimatique et Case Créole avec la course du Soleil) – Mallette Eclairage et de nombreux conseils

2 – Vendredi 20 Septembre 2019 de 14h à 18h,  Le Marché des Mornes – BAILLIF

  • Animation et démonstration MDE par l’ Espace Info Energie (Mêmes ateliers que le Mercredi)

3 – Samedi 21 Septembre 2019 de 8h à 13h,  Devant la Mairie – BOUILLANTE

  • Animation et démonstration MDE par l’ Espace Info Energie (Mêmes ateliers que le Mercredi)

Contacts et Informations

 Jorry JERSIER_ Conseiller Info Energie (CAUE): 0690.30.03.88jersier.j@caue971.org

Joël PAUL _ Conseil Energie Partagé (CAUE): 0690.73.99.77 – paul.j@caue971.org

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse :

Inauguration de la centrale photovoltaïque en autoconsommation du bâtiment Jacques THORIN de la Caisse Générale de Sécurité Sociale (CGSS)

Centrale PV en autoconsommation de 81 kW de la CGSS de Guadeloupe, site J. THORIN

Suite à l’appel à projets PV 2015 en auto consommation lancé par la Région Guadeloupe et l’ADEME, la CGSS a inauguré, vendredi 12 avril 2019, sa centrale photovoltaïque, sur l’immeuble Jacques THORIN, situé au parc d’activité La Providence aux Abymes. Une installation qui permettra à la CGSS de réduire sa facture ainsi que l’impact du bâtiment sur le réseau électrique Guadeloupéen.

En 2012, dès la conception de l’immeuble Jacques THORIN, les objectifs de la CGSS étaient clairement affichés : un bâtiment puisant son électricité du soleil. En effet, la forme du bâtiment est propice à une production électrique d’origine solaire, d’une part son toit plat, facilite le positionnement des panneaux photovoltaïque et d’autre part son orientation sud sud-est permet d’optimiser la production.

En 2015, la CGSS a répondu à l’appel à projets « Développement d’installations photovoltaïques en autoconsommation » lancé par la Région Guadeloupe et l’ADEME, avec une proposition recouvrant la toiture du bâtiment de panneaux solaire PV pour un coût total de 263 087,20 €.

Le projet ayant été retenu, il bénéficie d’un financement à hauteur de 80% de l’investissement et réparti entre :

  • Le FEDER à 60% soit 157 852€
  • La Région Guadeloupe à 10% soit 26 308,80€
  • L’ADEME à 10% soit 26 308,80€

Le montant des aides publiques atteint : 210 469,60 €

Les 20% restant à la charge de la CGSS s’élèvent à 52 617,60€.

Concernant l’installation, il s’agit d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de 81 kWc associée à 3 onduleurs de 20 kVA chacun. La centrale fonctionne en autoconsommation c’est-à-dire que toute l’énergie produite est consommée directement par le bâtiment.

Les consommations étant majoritairement diurnes, il n’y a pas de stockage d’énergie sur le site. Ainsi, dans le cas où la consommation électrique serait inférieure à la production photovoltaïque, les excédents produits sont injectés gratuitement sur le réseau électrique.

L’installation permettra une économie de 113 000 kWh par année soit l’équivalent de 75 voitures fonctionnant pendant 1 an en Guadeloupe tout en évitant le rejet de 92 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

L’économie réalisée représente de l’ordre de 15 000 euros par année, soit un retour sur investissement pour la CGSS au bout de 3 ans et demi pour une durée de vie estimée à 20 ans. A terme, l’installation aura permis à l’administration d’économiser environ 300 000 euros.

La CGSS contribue de cette façon à l’atteinte des objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), à savoir 15 MW supplémentaires d’énergie photovoltaïque sans stockage installés d’ici 2023.

 

Vidéo de présentation de la centrale PV en autoconsommation du site de J. THORIN

 

Les matinées de l’énergie Sud Basse-Terre

Dans le cadre des activités de l’Espace Info Energie du CAUE animera le Sud Basse-Terre avec deux  matinées d’information sur l’Energie le Mercredi 27 Février à Capesterre- Belle- Eau (Place de la mairie) et le Vendredi 1er Mars à Vieux-Habitant (Place Teddy Riner).

Des conseils personnalisés seront donnés afin d’identifier les appareils, les comportements qui augmentent la consommation et la facture d’électricité.

Cette manifestation est organisée avec le soutien de la région Guadeloupe, de l’ADEME et d’EDF Archipel Guadeloupe.

 

 

Présentation des chiffres clés du climat de la Guadeloupe.

Ce mardi 11 décembre 2018, l’Observatoire de l’Énergie et du Climat de Guadeloupe (OREC) aura l’honneur de présenter les chiffres clés du climat 2018 de la Guadeloupe à l’Espace Régional du Raizet de 9h00 à 13h00.  A cette occasion, le second profil de vulnérabilité de la Guadeloupe au changement climatique, réalisé pour la première fois à l’échelle territoriale, sera présenté.

Cette matinée de restitution se déroulera en présence de nombreux partenaires de l’OREC dont la Région Guadeloupe, l’ADEME, la DEAL, EDF, Météo France, le SYMEG et SYNERGILE.

Cette rencontre sera aussi l’occasion d’avoir le retour d’expérience d’experts dans des domaines divers dont l’aménagement du territoire, la santé et la pêche.

L’archipel guadeloupéen est particulièrement vulnérable aux changements climatiques du fait de son caractère insulaire et de son exposition aux évènements climatiques extrêmes. La saison cyclonique 2017, qui aura vu 17 cyclones baptisés, a montré l’importance du suivi de ces question notamment de sur le plan économique et environnemental.

Cette présentation est ouverte au public.

Vous le trouverez ci- après en téléchargement, le dossier de presse de l’évènement.

 

3 ème édition des appels à projets : modification de la date de clôture

En raison de l’alerte rouge cyclonique du jeudi 13 septembre 2018 due au passage de la tempête tropicale Isaac, la date de clôture des quatre appels à projets arrivant à échéance le vendredi 14 septembre 2018 est repoussée d’un jour ouvré, soit le lundi 17 septembre à 12h heure Guadeloupe pour :

  • Mobilité durable,
  • Fonds chaleur,
  • Installations photovoltaïques en autoconsommation,

La date de clôture pour l’appel à projet “Bâtiments exemplaires” est repoussée au lundi 17 septembre à 11h heure Guadeloupe.

Les matinées de l’énergie les 07, 08 et 11 Septembre 2018

Dans le cadre des actions de l’Espace Info Energie, le CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement) et ses partenaires organisent la 2ème édition « Les Matinées de l’Energie » les 07, 08 et 11 Septembre sur le Sud Basse-Terre à destination du grand public :

 

Vendredi 07 Septembre 2018 à Baillif

Marché des Mornes (en face de la tour du Père LABAT)

De 8h à 12h

 

Samedi 08 Septembre 2018 à Gourbeyre

Marché (en face de la mairie)

De 8h à 13h

 

Mardi 11 Septembre 2018 à Trois -Rivières

Parking devant l’église

De 8h à 13h

 

Des conseils personnalisés seront donnés afin d’identifier les appareils, les comportements qui augmentent la consommation et la facture d’électricité.

Au programme :

  • Ateliers
  • Maquettes pédagogiques (Maison bioclimatique et case créole avec la course du soleil)
  • Mallette éclairage
  • Vélo électrique
  • Simulateur personnalisé des consommations électriques (Logiciel SIMUL’CONSO)

Cette manifestation est organisée avec le soutien de la région Guadeloupe, de l’ADEME et d’EDF Archipel Guadeloupe.

Contacts et informations :

Jorry JERSIER

Conseiller Info Energie (CAUE)

0690.30.03.88

jersier.j/A/@caue971.org

 

Joël PAUL

Conseil Energie Partagé (CAUE)

0690.73.99.77 –

paul.j/A/@caue971.org

 

Présentation des chiffres clés de l’énergie 2017 (Edition 2018)

Ce 3 juillet 2018, l’Observatoire de l’Énergie et du Climat de Guadeloupe (OREC) a présenté son sixième rapport : « Les chiffres clés de l’Énergie en Guadeloupe, bilan 2017». Les partenaires de l’OREC (Région Guadeloupe, ADEME, DEAL, EDF, Météo France), réunis devant un public nombreux au Mémorial Acte à Pointe-à-Pitre ont profité de l’occasion pour faire un point sur l’activité de l’OREC, les études en cours et les publications à venir. Les premiers résultats de l’étude portant sur les consommations d’énergie du secteur industriel en Guadeloupe ont été présenté.

La 6ème édition des chiffres clés de l’énergie met à jour l’ensemble des données relatives à la production et la consommation d’énergie en Guadeloupe pour l’année 2017. Sur la base du retour des acteurs guadeloupéens, la publication s’enrichit cette année de comparatifs avec les autres territoires insulaires (Zones Non Interconnectées ou ZNI), de données sur la consommation électrique dans le secteur résidentiel, ainsi que de cartographie sur la répartition spatiale des puissances installées pour l’énergie éolienne.

L’OREC a souligné la contribution notable des énergies renouvelables dans la production électrique guadeloupéenne, qui dépasse en 2017 la barre symbolique des 20%.

L’OREC pointe toutefois le niveau de dépendance de la Guadeloupe aux énergies primaires d’origine fossiles et importées qui reste élevé à 94% (95% en 2016). La Guadeloupe est la ZNI la moins autonome énergétiquement.

La publication relative aux résultats de l’étude sur la précarité énergétique en Guadeloupe menée au premier semestre 2017 a également été diffusée pour l’occasion.

Vous trouverez ci- dessous en téléchargement :

Inauguration du dispositif de recharge d’EDF (D.R.I.V.E)

L’inauguration du Dispositif de Recharge Intelligente de Véhicule Electrique ( D.R.I.V.E,) a eu lieu le 5 juin 2018 à l’agence Entreprises et Collectivités à Morne Bernard de Baie-Mahault.

D.R.I.V.E, est une solution de mobilité électrique intelligente et respectueuse de l’environnement développée par EDF Archipel Guadeloupe pour accélérer la réussite de la transition énergétique du territoire dans les domaines du transport et de la mobilité, à la fois par la réduction des émissions de gaz à effet de serre et par la promotion des systèmes intelligents de gestion des énergies renouvelables.

A ce titre, elle propose une gestion intelligente de la recharge du véhicule électrique par l’utilisation de l’énergie solaire, avec un relais du réseau uniquement en dehors des heures de pointe afin de minimiser l’impact sur l’environnement et sur le système électrique de Guadeloupe.

Cette solution vertueuse permet l’utilisation automatique du surplus d’énergie solaire produite pour la consommation de certains usages de l’agence.

EDF en partenariat avec l’ADEME propose à travers le programme ADVENIR, une aide au financement des bornes de recharge intelligentes et propres. Ce dispositif, qui concerne les parkings d’entreprises et les immeubles collectifs, offre une prime allant jusqu’à 1.860€ par point de recharge installé.