Politique énergétique

Planification énergétique : du PRERURE à la PPE

Dès 2010, la région Guadeloupe adoptait son Plan énergétique Régional pluriannuel de prospection et d’exploitation des Énergies Renouvelables et d’Utilisation Rationnelle de l’Énergie (PRERURE). Actualisé en 2012 à l’occasion de l’élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE), le PRERURE a fixé les bases de la politique d’efficacité énergétique sur le territoire, à la fois en matière de maîtrise de la demande et de développement des énergies renouvelables.

A ce titre, les objectifs suivants ont été retenus pour construire le scénario prospectif du PRERURE :

  • A l’horizon 2020 : 50% d’électricité renouvelable
  • A l’horizon 2030 : 50% d’énergie totale renouvelable
  • A l’horizon 2050 : autonomie énergétique du territoire

En 2017, dans la continuité du PRERURE, la région Guadeloupe et les services de l’Etat ont élaboré conjointement la Programmation Pluriannuelle de l’Energie.

La Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE)

La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) publiée le 18 août 2015, dans son article 203  prévoit que la Guadeloupe fasse l’objet d’une Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) qui lui soit propre. Ce document de planification est réalisé conjointement par l’Etat et la région dans la continuité de la très large concertation mise en œuvre sur le territoire dès 2008 dans le cadre de l’élaboration du PRERURE puis en 2012 pour le SRCAE.

Le décret n°2017-570 validant la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) de Guadeloupe 2016-2023 a été adopté le mercredi 19 avril et publié au journal Officiel n°94 du 21 avril 2017. Elle fera l’objet d’une évaluation à mi-parcours, d’ici fin 2018, pour apprécier les conditions d’atteinte des objectifs fixés et, le cas échéant, corriger la trajectoire.

La PPE de Guadeloupe, tout en s’appuyant sur le bilan prévisionnel de l’équilibre offre-demande (BPEOD) élaboré par le gestionnaire du réseau électrique, précise les axes de la politique énergétique régionale, hiérarchise ses enjeux, identifie les risques et difficultés associés et permet ainsi de définir les priorités d’action des pouvoirs publics afin d’atteindre les objectifs fixés par la loi. La PPE constitue le volet énergie du Schéma Régional de l’Air de l’Énergie et du Climat (SRCAE).

Les objectifs fixés dans la PPE  sont plus ambitieux que dans le PRERURE. La Région Guadeloupe à travers sa PPE entend ainsi apporter des réponses à la hauteur des enjeux énergétiques de son territoire et concourir à l’atteinte des objectifs énoncés par la LTECV concernant les consommations finales d’énergie :

  • 2020 : 50% d’énergies renouvelables,
  • 2030 : autonomie énergétique

Elle permettra de renforcer la priorité donnée aux actions destinées à :

  • maîtriser les besoins en énergie en agissant sur la demande, l’efficacité énergétique et les nouveaux services énergétiques,
  • réduire la part des énergies fossiles d’importation dans le mix énergétique de la Guadeloupe,
  • diversifier le mix énergétique régional et la production d’électricité en particulier en s’appuyant sur des moyens de production de base et intermittents mobilisant des sources renouvelables ;
Synthèse des objectifs  chiffrés de la PPE Guadeloupe