PV

Inauguration officielle du parc photovoltaïque avec stockage de Sainte-Rose

Le vendredi 11 octobre 2019, l’entreprise Albioma Energie Solaire a inauguré son nouveau parc photovoltaïque à Sainte-Rose en présence de la présidente de la commission énergie, Madame Maguy CELIGNY. Il s’ajoute à la présence, sur le territoire de la commune de Sainte-Rose, d’une centrale de 2 MW alimentée par du biogaz issu de la fermentation des matières organiques du site de l’Espérance et du parc éolien de 16 MW.

Stockage, prévision améliorée de la production et valorisation de terrains aménagés

Lauréat de l’appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) de 2015, le parc photovoltaïque au sol d’une puissance totale de 3,2 MWc est associé à un dispositif de stockage Lithium–ion et un système innovant de prévision de la production. Mis en service le 28 juin 2019, il valorise une parcelle réhabilitée de la plateforme de stockage de déchets du site de l’Espérance. Il permettra la production de 4 530 MWh, correspondant à la consommation annuelle de 1 800 ménages guadeloupéens. De plus, ce nouveau moyen de production électrique évitera l’émission de près de 3 750 tonnes de CO2 chaque année.

Une contribution directe au projet TEPCV de la CANBT

Ce nouveau parc contribue également au projet de la Communauté́ d’Agglomération du Nord Basse-Terre (CANBT), lauréate par le ministère de la transition écologique et solidaire de l’appel à projets «Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV)» en février 2015.

Un pas de plus en faveur de la transition énergétique de la Guadeloupe

Enfin, le projet contribue directement aux objectifs de développement de la filière photovoltaïque avec stockage (+25 MW d’ici 2018 et +52 MW d’ici 2023 par rapport à 2015) de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) de Guadeloupe d’avril 2017. Il participe au renforcement des capacités de production d’électricité produite à partir de sources renouvelables locales. Le dispositif de stockage et les capacités améliorées de prévision de la production fournissent des services au système électrique en améliorant la qualité et la stabilité de l’énergie injectée sur le réseau.

Lien vers la page Albioma dédiée au projet

Commission Photovoltaïque-Eolien d’octobre 2019: Projets photovoltaïques au sol – date limite de dépôt le 11 Septembre 2019

Le conseil régional réunira mi-octobre la Commission Photovoltaïque-Eolien (CPV-E) afin de rendre son avis sur les projets photovoltaïques au sol en cours de développement en Guadeloupe et candidats aux appels d’offres actuel porté par la Commission de Régulation de l’Energie portant sur :

  • « La réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables en autoconsommation et situées dans les zones non interconnectées ». Ci-dessous le cahier des charges de l’appel d’offres CRE :
  • « La réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire et situées dans les zones non interconnectées. Ci-dessous le cahier des charges de l’appel d’offres CRE :

La date limite du premier dépôt pour ces 2 appels d’offre est fixée au 13 Décembre 2019.

La CPV-E rend, sur demande des porteurs de projets PV au sol, un avis devant être joint au dossier à déposer auprès de la CRE.

Les porteurs de projets photovoltaïques au sol sont invités à faire parvenir leur demande d’avis, adressée au Président du conseil régional, par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en mains propres contre récépissé, d’ici le 11 septembre 2019.

Les demandes doivent être adressées au :

Service Energie – Commission Photovoltaïque-Eolien

Conseil Régional de Guadeloupe

Direction de l’Energie et de l’eau

Avenue Paul Lacave 97100 Basse-Terre

La demande d’avis devra nécessairement comporter un dossier complet, par projet, comprenant, au minimum :

  • La fiche de synthèse descriptive des projets photovoltaïque au sol renseignée et jointe à ce message (une fiche par projet),
  • Une présentation du candidat et de la structure assurant le développement du projet et son exploitation, ainsi que les documents attestant de sa solidité financière,
  • Une présentation générale du projet et des pièces requises au titre du droit de l’urbanisme,
  • Les études d’impacts environnementaux et risques industriels, ainsi que les pièces requises au titre du droit à l’environnement (documents sur l’évaluation des impacts),
  • La faisabilité et délais de réalisation du projet, comprenant notamment les documents attestant de la maîtrise foncière du terrain visé pour l’installation, tout document témoignant de l’acceptabilité locale du projet, délibération, le compte-rendu de l’enquête-publique, ainsi que tout document attestant de l’état d’avancement des procédures administratives,
  • La contribution à la recherche et au développement dans le secteur solaire,
  • Une attestation sur l’honneur du candidat quant à l’exactitude de l’ensemble des informations fournies.

La CPV-E pourra, le cas échéant, demander des compléments d’information.

Enfin, les porteurs de projets pourront être invités, au moins 15 jours à l’avance, pour présenter leur projet(s) lors d’une audition de 20 minutes.

Inauguration de la centrale photovoltaïque en autoconsommation du bâtiment Jacques THORIN de la Caisse Générale de Sécurité Sociale (CGSS)

Centrale PV en autoconsommation de 81 kW de la CGSS de Guadeloupe, site J. THORIN

Suite à l’appel à projets PV 2015 en auto consommation lancé par la Région Guadeloupe et l’ADEME, la CGSS a inauguré, vendredi 12 avril 2019, sa centrale photovoltaïque, sur l’immeuble Jacques THORIN, situé au parc d’activité La Providence aux Abymes. Une installation qui permettra à la CGSS de réduire sa facture ainsi que l’impact du bâtiment sur le réseau électrique Guadeloupéen.

En 2012, dès la conception de l’immeuble Jacques THORIN, les objectifs de la CGSS étaient clairement affichés : un bâtiment puisant son électricité du soleil. En effet, la forme du bâtiment est propice à une production électrique d’origine solaire, d’une part son toit plat, facilite le positionnement des panneaux photovoltaïque et d’autre part son orientation sud sud-est permet d’optimiser la production.

En 2015, la CGSS a répondu à l’appel à projets « Développement d’installations photovoltaïques en autoconsommation » lancé par la Région Guadeloupe et l’ADEME, avec une proposition recouvrant la toiture du bâtiment de panneaux solaire PV pour un coût total de 263 087,20 €.

Le projet ayant été retenu, il bénéficie d’un financement à hauteur de 80% de l’investissement et réparti entre :

  • Le FEDER à 60% soit 157 852€
  • La Région Guadeloupe à 10% soit 26 308,80€
  • L’ADEME à 10% soit 26 308,80€

Le montant des aides publiques atteint : 210 469,60 €

Les 20% restant à la charge de la CGSS s’élèvent à 52 617,60€.

Concernant l’installation, il s’agit d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de 81 kWc associée à 3 onduleurs de 20 kVA chacun. La centrale fonctionne en autoconsommation c’est-à-dire que toute l’énergie produite est consommée directement par le bâtiment.

Les consommations étant majoritairement diurnes, il n’y a pas de stockage d’énergie sur le site. Ainsi, dans le cas où la consommation électrique serait inférieure à la production photovoltaïque, les excédents produits sont injectés gratuitement sur le réseau électrique.

L’installation permettra une économie de 113 000 kWh par année soit l’équivalent de 75 voitures fonctionnant pendant 1 an en Guadeloupe tout en évitant le rejet de 92 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

L’économie réalisée représente de l’ordre de 15 000 euros par année, soit un retour sur investissement pour la CGSS au bout de 3 ans et demi pour une durée de vie estimée à 20 ans. A terme, l’installation aura permis à l’administration d’économiser environ 300 000 euros.

La CGSS contribue de cette façon à l’atteinte des objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), à savoir 15 MW supplémentaires d’énergie photovoltaïque sans stockage installés d’ici 2023.

 

Vidéo de présentation de la centrale PV en autoconsommation du site de J. THORIN

 

La Guadeloupe se dote d’une installation PV innovante à Sainte-Rose, développée par Albioma Energipole Solaire

Une nouvelle installation photovoltaïque d’une puissance de 3,3 MWc est actuellement en cours de construction dans l’enceinte du centre de traitement et de valorisation de déchets de l’Espérance à Sainte-Rose.

Cette opération, portée par la société Albioma Energipole Solaire, s’inscrit dans le cadre du projet « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) » pour lequel la Communauté́ d’Agglomération du Nord Basse-Terre a été déclarée lauréate.

La mise en production de la centrale est prévue d’ici fin avril 2019.

Associée à un dispositif de stockage d’énergie Lithium-Ion d’une capacité de 3,3 MWh, elle permettra la production de 4530 MWh, correspondant à la consommation annuelle de 1800 ménages guadeloupéens.

En verdissant la consommation électrique de 4200 habitants, ce sont près de 3 850 tonnes de CO2 de moins qui seront rejetés annuellement dans l’atmosphère.

L’arrivée de ce nouveau moyen de production photovoltaïque, la présence d’une centrale de 2 MW, alimentée par du biogaz issu de la fermentation des matières organiques sur le site de l’Espérance et la récente inauguration du parc éolien de 16MW de Sainte Rose constituent un joli bouquet énergétique pour notre territoire, et participent ainsi à la dynamique de la transition énergétique de la Guadeloupe.

 

3 ème édition des appels à projets : modification de la date de clôture

En raison de l’alerte rouge cyclonique du jeudi 13 septembre 2018 due au passage de la tempête tropicale Isaac, la date de clôture des quatre appels à projets arrivant à échéance le vendredi 14 septembre 2018 est repoussée d’un jour ouvré, soit le lundi 17 septembre à 12h heure Guadeloupe pour :

  • Mobilité durable,
  • Fonds chaleur,
  • Installations photovoltaïques en autoconsommation,

La date de clôture pour l’appel à projet “Bâtiments exemplaires” est repoussée au lundi 17 septembre à 11h heure Guadeloupe.

Inauguration du dispositif de recharge d’EDF (D.R.I.V.E)

L’inauguration du Dispositif de Recharge Intelligente de Véhicule Electrique ( D.R.I.V.E,) a eu lieu le 5 juin 2018 à l’agence Entreprises et Collectivités à Morne Bernard de Baie-Mahault.

D.R.I.V.E, est une solution de mobilité électrique intelligente et respectueuse de l’environnement développée par EDF Archipel Guadeloupe pour accélérer la réussite de la transition énergétique du territoire dans les domaines du transport et de la mobilité, à la fois par la réduction des émissions de gaz à effet de serre et par la promotion des systèmes intelligents de gestion des énergies renouvelables.

A ce titre, elle propose une gestion intelligente de la recharge du véhicule électrique par l’utilisation de l’énergie solaire, avec un relais du réseau uniquement en dehors des heures de pointe afin de minimiser l’impact sur l’environnement et sur le système électrique de Guadeloupe.

Cette solution vertueuse permet l’utilisation automatique du surplus d’énergie solaire produite pour la consommation de certains usages de l’agence.

EDF en partenariat avec l’ADEME propose à travers le programme ADVENIR, une aide au financement des bornes de recharge intelligentes et propres. Ce dispositif, qui concerne les parkings d’entreprises et les immeubles collectifs, offre une prime allant jusqu’à 1.860€ par point de recharge installé.

Appels à projet PV autoconso, ECS, BATEX : Lancement de la 3ème édition

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) 2016 -2023 adoptée le 19 avril 2017 et dans la continuité des actions engagées sur le territoire, la région Guadeloupe l’ADEME et EDF lancent la 3ème édition des appels à projets PV, ECS et BATEX 2018.

Les trois appels à projets portent sur le développement  :

  • D’installations photovoltaïques en autoconsommation :

  • D’installations de production d’eau chaude sanitaire performantes dans les bâtiments en rénovation:
  • De bâtiments exemplaires : bâtiments neufs et rénovation de bâtiments existants:

La date limite de dépôt pour les 3 appels à projet et le vendredi 14 Septembre 2018 à 12h.

Les dossiers de candidature constitués des dossiers technique, financier et administratif, devront être déposés en deux exemplaires selon les modalités suivantes : 

  • Une version papier adressée à la Cellule Europe Partenariale, Villa VICTORIA, 97100 BasseTerre. 
  • Un dépôt dématérialisé sur la plateforme dématiss accessible depuis les liens ci-dessous :
  1. Installations photovoltaïques en autoconsommation: https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/PVAUTOCON2018-39
  2. Installations de production d’eau chaude sanitaire: https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/FCGUA2018-40
  3. Bâtiments exemplaires: https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/BATEX2018-30

 

Recommandation importante pour le dépôt de dossier :
Seul le coordinateur du projet peut déposer celui-ci. Si vous êtes un partenaire, merci de contacter le futur coordinateur afin que celui-ci puisse remplir et déposer le dossier.

Appel à projet PV autoconso, ECS et BATEX : Lancement de la 3ème édition

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) 2016-2023 adoptée le 19 avril 2017 et dans la continuité des actions engagées sur le territoire, la région Guadeloupe, l’ADEME et EDF lancent la 3ème édition des appels à projets PV, ECS et BATEX 2018. Les trois appels à projets portent sur le développement  :
  • D’installations photovoltaïques en autoconsommation (PV) :

  • D’installations de production d’eau chaude sanitaire performantes dans les bâtiment en rénovation (ECS):

  • De bâtiments exemplaires: bâtiments neufs et rénovation de bâtiments existants (BATEX) :

La date limite de dépôt pour les 3 appels à projet est le vendredi 14 Septembre 2018 à 12h.

Les dossiers de candidature constitués des dossiers technique, financier et administratif, devront être déposés en deux exemplaires selon les modalités suivantes:

  • Une version papier adressée à la Cellule Europe Partenariale, Villa VICTORIA, 97100 Basse-Terre. 
  • Un dépôt dématérialisé sur la plateforme dématiss accessible depuis les liens ci-dessous :
  1. Installations photovoltaïques en autoconsommation (PV) : https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/PVAUTOCON2018-39
  2.  Installations de production d’eau chaude sanitaire : https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/FCGUA2018-40
  3. Bâtiments exemplaires : https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/BATEX2018-30

 

Appel à projets PV et ECS : lancement de la 2ème session

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) 2016-2023 adoptée le 19 avril 2017 et dans la continuité des actions engagées sur le territoire, la région Guadeloupe, l’ADEME et EDF lancent

La 2ème édition des appels à projets PV et ECS 2017

Les deux appels à projets, 2ème édition 2017 portent sur le développement d’installations :

  • Photovoltaïques en autoconsommation :

Les pièces relatives à l’AAP autoconsommation sont consultables ici.

  • De production d’eau chaude sanitaire performantes pour des usages résidentiels, tertiaires et industriels :

Les pièces relatives à l’AAP ECS sont consultables ici.

 

Recommandation importante pour le dépôt de dossier :

Seul le coordinateur du projet peut déposer celui-ci. Si vous êtes un partenaire, merci de contacter le futur coordinateur afin que celui-ci puisse remplir et déposer le dossier.

 

Publication de l’Arrêté fixant les conditions d’achat de l’électricité PV dans les ZNI

L’arrêté du 4 mai fixant « les conditions d’achat de l’électricité produite par les installations sur bâtiment utilisant l’énergie solaire photovoltaïque, d’une puissance crête installée inférieure ou égale à 100 kilowatts telles que visées au 3° de l’article D. 314-15 du code de l’énergie et situées en Corse, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte et à La Réunion »  a été publié au Journal Officiel n°108 du 7 mai 2017.

Ce texte abroge le précédent arrêté, datant du 4 mars 2011.

L’arrêté précise les modalités de calcul du tarif d’achat applicable aux installations mises en service sur un même « site d’implantation ». La définition des contours d’un site d’implantation est donnée en annexe de l’arrêté.

La région Guadeloupe a réagi fin mars 2017 par délibération en rendant un avis défavorable sur le projet d’arrêté qui lui avait été présenté.

La prise en compte des remarques faites a permis un rééquilibrage des coefficients, améliorant la compétitivité des projets de Guadeloupe parmi l’ensemble des Zones Non Interconnectées (ZNI) à un réseau continental.

A noter, les installations mises en service avant la date de publication de l’arrêté ou ayant déjà produit de l’électricité à des fins d’autoconsommation ou dans le cadre d’un contrat commercial ne peuvent bénéficier d’un contrat dans les conditions du nouvel arrêté.

La version définitive de l’arrêté tarifaire du 4 mai 2017 est disponible ici.