Chiffres clés de l’énergie

Production d’énergies renouvelables

Les énergies renouvelables permettent de produire 17,59% de la production totale d’électricité en 2016, soit 315 100 MWh. la production d’électricité à partir d’énergie renouvelable progresse légèrement de +0,5%. Après une baisse en 2009 et 2010, essentiellement liée à une diminution de la production géothermique, leur part dans le mix énergétique s’est fortement redressée depuis 2010, notamment grâce à l’essor du photovoltaïque, qui représente désormais plus du tiers de la production énergétique d’origine renouvelable, et du redéploiement de Géothermie Bouillante, malgré la légère baisse relative de -1% constatée entre 2014 et 2016.

Eolien

La production d’électricité à partir des éoliennes a débuté en 1992 et représente en 2016, 3% de la production totale d’électricité, soit 53 289 MWh. En 2016, la production augmente de 3% par rapport à l’année 2015.

Production d’électricité à partir d’énergie éolienne depuis 1996 (MWh) (Source :OREC)

Photovoltaïque

La production d’électricité à partir du solaire photovoltaïque a débuté en 2005 et a fortement augmenté depuis 2006. Elle représente en 2015, 5,3% de la production totale d’électricité soit 93 794 MWh, ce qui la classe comme la première énergie renouvelable de l’île. Néanmoins, en 2016 la production diminue de 7,6% par rapport à 2015.

La filière a connu une croissance exceptionnelle depuis 2006 : En 6 ans, plus de 60 MW ont été installés. Bien que la puissance installée n’ait pas évoluée de façon significative depuis 2012, on observe en 2015, une augmentation de la production d’énergie de 1,1%  par rapport à 2012 et une diminution de 1,2% par rapport à 2014.  Les différents types d’installations photovoltaïques sont représentés : des installations en toiture de quelques kW, aux installations au sol de plusieurs MW.

Le graphique ci-après illustre cette forte croissance du parc, alors que seuls 5MW photovoltaïque étaient installés fin 2008.

 Production d’électricité à partir d’énergie solaire photovoltaïque depuis 2005 en MWh (Source : EDF-OREC)

Le dernier appel d’offres portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production photovoltaïque d’une puissance supérieure à 100 kWc et situées dans les zones non interconnectées est sortie le 16 décembre 2016.

Il est décomposé en 2 catégories :

  • Catégorie 1: Installations sur bâtiments et ombrières de parking couplant production et stockage de puissance
    • Comprise entre 100 et 250 kWc
    • strictement supérieure à 250 kWc et inférieure ou égale à 1,5 MWc
  •  Catégorie 2: Installations au sol couplant production et stockage, de puissance strictement supérieure à 250 kWc et inférieure ou égale à 5 MWc.

Sur 67 projets lauréats de la catégorie 1, la Guadeloupe totalise 16 projets  représentant une puissance totale allouée de 15.6 MWc sur les 63.3 MWc attribués.

Pour la catégorie 2 la Guadeloupe totalise 6 projets lauréats sur 42 à l’échelle des ZNI soit une puissance totale allouée de 1.7 MWc sur les 11.8 MWc attribués.

Biomasse et biogaz

Seule la distillerie Bologne livre sur le réseau une production d’électricité issue de la valorisation de la bagasse mais également de la méthanisation de ses vinasses (biogaz). La production d’électricité à partir de biomasse a débuté en 2010 et l’exploitation du biogaz a débuté en 2012. La distillerie Bologne consomme sa production pour ses propres besoins en énergie et livre le surplus au réseau. Cela explique les variations inter annuelles de la quantité d’électricité  livrée au réseau.

Production électrique à partir de biogaz et de biomasse depuis 2010 en MWh (Source: OREC)

La production d’électricité à partir de bagasse représente en 2016, 2,78% de la production totale d’électricité soit 49 804 MWh représentant une baisse de (-11%) par rapport à 2015.

Géothermie

La production d’électricité à partir de la géothermie a débuté en 1996 et représente, en 2016, 4,69% de la production totale d’électricité soit 84 079 MWh.

Depuis 2013, la production a retrouvé un niveau important, même si les travaux de renouvellement et d’entretien n’ont pas permis d’atteindre le potentiel maximal estimé de la centrale (100 000 MWh).
La centrale de Bouillante est la première centrale géothermique qui produit industriellement de l’électricité en France. Les baisses de production de la centrale de Bouillante sont liées à des phénomènes conjoncturels entre les années 2007 et 2010.

Production électrique à partir de la Géothermie depuis 1996 en MWh (Source: OREC)

Hydraulique

La production d’électricité à partir d’énergie hydraulique a débuté en 1993 et représente en 2016, 1,9% de la production totale d’électricité soit 34 090 MWh, soit une augmentation de 61% par rapport à 2015. L’augmentation de la production en 2016 est dû à la modernisation des centrales existantes, ce qui permet une augmentation de la puissance disponible pour le réseau.

La production varie essentiellement en fonction de l’abondance des précipitations qui alimentent les cours d’eau sur lesquels les centrales sont installées. L’année 2015 se classe parmi les années les plus sèches et les plus chaudes des dernières décennies sur l’ensemble des postes pluviométriques de la Guadeloupe ce qui explique cette forte diminution de la production.

Production électrique à partir de ressources hydrauliques depuis 1996 en MWh (Source: OREC)