Politique énergétique en région Guadeloupe

Géothermie

La production d’énergie géothermique en Guadeloupe

 Le site de Bouillante

Bouillante est actuellement la seule centrale électrique géothermique de la Caraïbe, c’est également la première centrale de ce type qui produit industriellement de l’électricité en France. La production d’électricité à partir de la géothermie a débuté en 1996. La production totale a été portée à 15MW depuis la mise en service de Bouillante 2 en 2003 et représente, en 2015, 5 % de la production totale d’électricité soit 82 GWh. On observe des baisses de production de la centrale de Bouillante entre 2007 et 2010, liées à des phénomènes conjoncturels. Depuis 2013, la production a retrouvé un niveau important, même si les travaux de renouvellement et d’entretien n’ont pas permis d’atteindre le potentiel maximal estimé de la centrale (100 GWh).

En mars 2016, la société américaine ORMAT Technologies, Inc., basée à Reno dans le Nevada aux Etats-Unis, a signé un Protocole d’Investissement et de prise de participation avec la holding SAGEOS, filiale à 100% du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières : établissement public à caractère industriel et commercial), pour acquérir progressivement 85% du capital de la SA Géothermie Bouillante.

Cette ressource est particulièrement intéressante étant donné notre contexte insulaire :

• Il s’agit d’une ressource dont on peut maîtriser pleinement la production, à l’inverse par exemple du photovoltaïque qui dépend des conditions d’ensoleillement ;

• Ses coûts de production son environ de moitié plus faibles que ceux des centrales thermiques fossiles et ne dépendent pas de fluctuation du marché mondial ;

• Elle produit de faibles émissions de CO2.

 Bouillante 1

L’histoire de la centrale de Bouillante a démarré en 1960 avec les premiers sondages et forages d’exploration réalisés sous l’égide du BRGM, suivis dans les années 1970, par quatre forages profonds réalisés par la société EURAFREP.

Un de ces forages, de plus de 300m de profondeur, a permis une extraction de fluide géothermal en quantité suffisamment importante pour alimenter une turbine à vapeur. C’est ainsi qu’en 1984 a été décidée la construction d’une unité de production d’une capacité de 5MW. Bouillante1 a été mise en service en 1986 par EDF puis reprise par le groupe BRGM en 1995.

 Source : http://www.geothermie-perspectives.fr/ ADEME/BRGM

 

Bouillante 2

Une seconde campagne de forages exploratoires fut initiée en 2000 afin d’accroître la capacité de la centrale et de mieux exploiter le réservoir disponible. C’est ainsi qu’entre 2000 et 2001 quatre forages furent réalisés, puis une seconde unité de surface fut une mise en service en 2005. Cette nouvelle unité de production, appelée Bouillante 2, porte la production totale à 15MW, permettant de couvrir environ 6% des consommations électriques de l’île.

 

 Centrale de Bouillante 2

 

 

LE SAVIEZ VOUS

La géothermie comment ça marche ?
La géothermie consiste à exploiter la chaleur du sous sol sous forme d’eau ou de vapeur.
Seule la géothermie moyenne et haute énergie permet de produire de l’électricité. Pour cela il faut une température minimale de 150 °C.
C’est ce gradient géothermique spécifique aux régions volcaniques (dont la croûte terrestre subit des  intrusions de  magma)  qui permet la production d’électricité, soit directement à partir de gisements de vapeur ou d’eau chaude (centrale de Bouillante en Guadeloupe) ou après injection d’eau en profondeur et récupération de chaleur (dispositif expérimental de Soultz-sous-Forêt en Alsace).
Les centrales de haute énergie captent la vapeur d’eau contenue dans les nappes situées entre  1500 et 3000m de profondeur et transforment cette énergie en électricité grâce à une turbine et un alternateur.
Les autres formes de géothermie, qui exploitent des températures plus basses, sont exploitées exclusivement pour le chauffage (pas dans la Caraïbe) seul ou associé à un dispositif de  la climatisation.
Geothermie fonctionnement
Source : ADEME