Politique énergétique en région Guadeloupe

Equipements

Climatisation efficace

La climatisation :  1/3 des consommations d’électricité en Guadeloupe

S’il y a encore quelques années, la climatisation était essentiellement utilisée dans les bureaux et peu répandue dans les logements, son usage dans les foyers a tendance à se généraliser.
Dans le tertiaire, elle est omniprésente et considérée comme la norme. Au bilan, la climatisation représente aujourd’hui plus du tiers de l’ensemble des consommations d’électricité du territoire.

Graphique ventilation des consommations d’électricité par usage (d’après PRERURE)

Graphique ventilation des consommations d’électricité par usage (d’après PRERURE)

La contribution de la climatisation à la facture énergétique régionale est considérable. Pourtant la part de la climatisation est encore appelée à s’accroître, compte tenu du très fort développement de cet usage dans les logements en réponse à la demande de confort de la population. La consommation est en constante augmentation avec un taux de croissance de l’ordre de 5% par an. Sur 161 000 logements (résidences principales), environ 100 000 climatiseurs sont recensés. Au total, 30 000 climatiseurs individuels sont installés chaque année, dont 5 000 en première installation. Comme chaque logement peut être équipé de plusieurs climatiseurs, le marché est encore loin de la saturation, laissant de fortes marges de progression aux consommations d’énergie liées à la climatisation.

Face à l’ampleur des enjeux, le PRERURE, document cadre de la politique régionale en matière d’énergies renouvelables et d’utilisation rationnelle de l’énergie, a inscrit comme une priorité l’amélioration de la performance énergétique des climatiseurs. En parallèle, la politique énergétique régionale vise à développer les solutions permettant de limiter le recours à la climatisation notamment à travers l’amélioration de la qualité de la construction des bâtiments.

Consommations et impacts de la climatisation

« Simuli-clim » pour tester votre consommation

Combien consomme mon climatiseur ? A combien est-ce que cela revient sur ma facture d’électricité ? Quelques degrés de plus ou de moins modifient-ils significativement ma consommation d’électricité ?

Pour répondre à ces questions, testez notre outil « grand public » Simuli-clim!

Simuli-clim est un outil de simulation des consommations d’énergie liées à la climatisation dans un foyer guadeloupéen. Cet outil permet de mesurer l’influence de différents paramètres, tels le nombre d’heures de fonctionnement ou la performance énergétique de votre climatiseur, sur votre consommation d’électricité. Il permet également d’évaluer les coûts économiques et impacts environnementaux induits par la climatisation selon l’utilisation qui en est faite. Ces simulations pourront vous aider dans le choix de votre climatiseur et dans son utilisation.

Professionnels, testez la performance de vos installations avec « Conso-clim »

Comment conseiller les clients qui souhaitent s’équiper d’un climatiseur performant ?
Quelles sont les informations qui figurent sur l’étiquette énergie et que signifient-elles exactement ? Combien consomme en moyenne un climatiseur en fonction de son niveau de performance énergétique ?

Pour avoir réponse à ces questions, utilisez l’outil de calcul « Conso-clim » et consultez la fiche explicative « Tout ce qu’il faut savoir sur la climatisation et l’énergie ».

Quelques conseils pour utiliser sa climatisation en économisant l’énergie

Je choisis un appareil performant

La performance énergétique d’un climatiseur est donné par un indicateur figurant sur l’étiquette énergie. Il y a encore peu, il s’agissait du EER, qui vient maintenant d’être remplacé par la réglementation européenne par le SEER.

Un climatiseur performant consomme moins d’énergie pour fonctionner. Avant d’acheter un climatiseur, consultez son étiquette énergie en veillant au SEER de l’appareil. Méfiez-vous des climatiseurs à bas prix, souvent gourmands en énergie et qui coûtent beaucoup plus chers à l’usage.

En optant pour un climatiseur économe en énergie (avec un SEER supérieur à 3,5), vous réalisez des économies sur votre facture d’électricité. A titre d’illustration, entre un climatiseur ayant un SEER de 4 et un appareil avec un SEER de 3,2, vous pouvez économiser environ 45 € par an. Lorsque vous décidez d’acheter un climatiseur, ne vous arrêtez donc pas uniquement au prix, mais pensez à votre facture d’électricité : un climatiseur apparemment moins cher à l’achat, risque de vous revenir plus cher au bout de quelques années d’utilisation.

Je fais appel à un professionnel pour installer mon climatiseur

Un climatiseur est un équipement technique qui nécessite des compétences spécifiques pour être installé correctement. La qualité de l’installation est primordiale pour l’efficacité énergétique de l’équipement et son bon fonctionnement.

Un installateur professionnel réalisera l’installation dans les règles de l’art, en veillant notamment à :
La charge en fluide frigorigène et la garantie de l’absence de fuites à l’installation.

Le positionnement de l’unité intérieure de façon à garantir confort thermique et acoustique de la pièce avec un bon balayage de la pièce sans souffler directement sur les occupants.

 L’emplacement de l’unité extérieure dans un endroit bien ventilé, protégé du soleil et facilement accessible, en tenant compte des contraintes d’esthétique.

La minimisation de la distance entre les unités intérieure et extérieure.

• L’évacuation des condensats.

 Etc.

J’entretiens régulièrement mon climatiseur

Une bonne maintenance des installations est un critère essentiel de qualité et de performances et permet d’allonger la durée de vie de l’appareil. En effet, l’efficacité d’un climatiseur encrassé peut chuter jusqu’à 20%, le confort à l’utilisation peut s’en voir altéré et la durabilité et fiabilité de l’appareil réduites.

Vous pouvez réaliser vous-même l’entretien courant de l’installation : nettoyage des filtres intérieurs (une fois par mois) et de l’évacuation des condensats (une fois par trimestre).
Cependant, l’intervention d’un professionnel est recommandée pour assurer un entretien complet et toutes les vérifications nécessaires pour rester au plus près des performances initiales du climatiseur.

Pour plus de renseignements sur les contrats de maintenance, contactez le conseiller info-énergie le plus proche de chez vous au 0590 21 21 68, 0590 81 83 85 ou 0590 21 18 57.


Je fais les bons gestes pour climatiser sans gaspiller d’énergie

En adoptant des comportements appropriés, vous pouvez réduire considérablement votre consommation et économiser jusqu’à 30% d’énergie. Pour cela, quelques gestes simples suffisent :

• Régler la consigne de température à 24°C minimum : 1° C de moins, c’est 7 % d’énergie en plus.

• Fermer les portes et fenêtres dans les pièces climatisées lorsque le climatiseur est en marche : toute entrée d’air apporte de la chaleur et de l’humidité qui augmentent le besoin de climatisation.

• Arrêter la climatisation quand vous vous absentez.

• Programmer votre climatiseur pour ne l’utiliser qu’à certaines heures et optimiser son fonctionnement.

Je limite mon recours à la climatisation

Il existe des solutions qui peuvent vous permettre d’éviter de climatiser, ou tout du moins, de réduire les besoins de climatisation et donc vos consommations.

Quelques astuces auxquelles penser avant de passer à la climatisation :

• L’isolation des toitures et des parois réduit les apports de chaleur

• La teinte de la toiture avec une préférence pour les teintes claires.

• La protection solaire des fenêtres telles les « casquettes », lames mobiles ou pare-soleil en protection extérieure, et les filtres solaires stores ou rideaux en protection intérieure.

• L’étanchéité à l’air des ouvertures (jalousies avec joint d’étanchéité) et la réduction des entrées d’air extérieur qui apportent chaleur et humidité.

• L’utilisation de brasseurs d’air est une alternative parfois suffisante et consommant beaucoup moins d’électricité qu’un climatiseur.

Pour plus d’information, contactez votre conseiller info-énergie le plus proche de chez vous au 0 590 21 21 68, 0590818385 ou au 0590 21 18 57.