Politique énergétique en région Guadeloupe

Equipements

 Eau chaude solaire

La promotion de l’eau chaude solaire, une priorité de la politique énergétique régionale

L’eau chaude sanitaire constitue le principal poste de consommation d’électricité en Guadeloupe après la climatisation. Le PRERURE, document cadre de la politique régionale en matière d’énergies renouvelables et d’utilisation rationnelle de l’énergie, montre que la production d’eau chaude sanitaire représente 16% des consommations électriques du territoire et plus de 20% des consommations électriques dans le secteur du logement.

Graphique ventilation des consommations d’électricité par usage (d’après PRERURE)

Graphique ventilation des consommations d’électricité par usage (d’après PRERURE)

L’utilisation de l’eau chaude sanitaire tend à se généraliser dans les foyers guadeloupéens : la présence d’un chauffe-eau fait aujourd’hui partie des standards de confort souhaité par la population. Le PRERURE estimait à 60% le taux de logements équipés d’une production d’eau chaude en 2010, soit un parc d’environ 97 000 chauffe-eau sur un total de 161 000 logements (résidences principales). Le nombre de logements équipés doit aujourd’hui approcher voire dépasser les 100 000.

Or la majorité de la population a recours aux chauffe-eau électriques : 75% des chauffe-eau installés sont électriques et 80 à 90% du flux entrant est constitué de chauffe-eau électriques. Chaque année, environ 15 000 chauffe-eau électriques sont vendus en Guadeloupe, alors que dans le même temps, la vente des chauffe-eau solaires stagne et ne représentait plus en 2010 que 1 800 unités vendues.

Graphique de l’évolution des ventes de chauffe-eau solaires individuels (d’après Analyse des filières solaires)

Graphique de l’évolution des ventes de chauffe-eau solaires individuels (d’après Analyse des filières solaires)

La part du marché du solaire thermique reste donc faible, alors même que les conditions climatiques locales permettraient une production en quasi-totalité par énergie solaire.

En conséquence, la consommation électrique liée à la production d’eau chaude est en augmentation constante. Le taux d’équipement dans le secteur résidentiel étant encore éloigné de la saturation, il reste une forte marge de progression aux consommations électriques de la production d’eau chaude.

L’eau chaude sanitaire apparaît comme un enjeu majeur de la maîtrise de la consommation d’électricité : il est impératif pour la Guadeloupe de parvenir à juguler l’expansion du chauffe-eau électrique. La généralisation du chauffe-eau solaire comme moyen de production de l’eau chaude est un des objectifs poursuivis par la politique énergétique régionale.

Les consommations et impacts de la production d’eau chaude sanitaire

Combien est-ce que je consomme d’énergie pour produire mon eau chaude ?

Combien coûte réellement un chauffe-eau électrique ?

Quels sont les avantages d’un chauffe-eau solaire ?

Pour répondre à ces questions, testez le « Simu’dlo cho » !

Simu’dlo cho est un outil de simulation des consommations d’énergie de l’eau chaude sanitaire d’un foyer guadeloupéen selon le nombre d’occupants. Cet outil permet d’évaluer les coûts économiques et impacts environnementaux induits par la production d’eau chaude en fonction des solutions techniques mises en œuvre : chauffe-eau électrique ou chauffe-eau solaire.

Contrairement au chauffe-eau électrique, un chauffe-eau solaire fonctionne essentiellement avec l’énergie gratuite du soleil et permet de produire l’eau chaude nécessaire à toute la famille à moindre frais. La comparaison du coût total d’un chauffe-eau électrique et d’un chauffe-eau solaire, montre qu’au bout de 10 ans d’utilisation, un chauffe-eau électrique revient à près de 2 000 € alors qu’un chauffe-eau solaire coûte 1 000 €.

Pour réduire votre facture d’électricité et limiter votre impact sur l’environnement, optez pour le solaire thermique.

Les aides existantes au chauffe-eau solaire

Des outils financiers existent pour inciter les guadeloupéens à avoir recours au solaire thermique.
Les principales aides aux particuliers sont le prêt à taux O%, le crédit d’impôt et la prime EDF au chauffe-eau solaire.

1. Le prêt à taux O% (PTZ)

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un dispositif de prise en charge par la Région Guadeloupe du coût équivalent des intérêts  des prêts contractés par les ménages guadeloupéens pour l’achat et l’installation de systèmes de chauffe-eaux solaires.

Comment marche le dispositif ?

Le dispositif se veut extrêmement simple et rapide dans sa mise en œuvre.

Sur combien de temps s’étale le prêt ?

Le prêt s’étale sur une durée de 12, 36 ou 60 mois.

Qui peut en bénéficier ?

Le PTZ est ouvert à tous les ménages sans restriction sur le type de logement et sans condition de revenus autre que les conditions d’obtention de prêts des banques partenaires.

Attention : Le PTZ reste soumis aux règles standard des crédits. En contractant vous vous engagez à payer vos mensualités. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

 Quels sont les chauffe-eau concernés ?

Cette opération vise les chauffe-eau solaires agréés Soley eko commercialisés dans une fourchette de prix comprise entre 1000 et 2400 euros.

Que paye l’acheteur?

L’acheteur paye chaque mois le prix de l’installation divisée par le nombre de mensualités choisi. (Par exemple pour un chauffe-eau de 1600 euros, l’acheteur verse à la banque 26.7 euros par mois durant 60 mois, soit moins d’1 euro par jour !)

Le dispositif est il compatible avec les aides  déjà existantes ?

Le dispositif laisse droit au crédit d’impôt, dont peuvent profiter même les ménages les plus modestes, ainsi qu’à la prime Soley Eko d’EDF.

Quel est le rôle de la région dans le dispositif ?

La Région finance le coût équivalent des intérêts liés à l’achat et à l’installation du chauffe eau. Elle verse directement sa participation au distributeur. Pour le consommateur, cette participation se traduit par une diminution du capital emprunté à la banque, de sorte que le coût total de ses remboursements  (durée du prêt multiplié par le montant des mensualités) sera égale au prix d’achat du chauffe-eau solaire.

 Quelle est la démarche à suivre ?

Choisissez un chauffe-eau  chez un des solaristes partenaire et effectuez vos formalités de demande de prêt directement chez le vendeur. Vous pouvez choisir la banque partenaire à laquelle vos versements mensuels seront transmis. Le versement des mensualités ne débutera que lorsque l’installation aura été effectuée.  Attention : le prêt pourra être contracté « Sous réserve d’étude et d’acceptation de votre dossier par la banque partenaire ». Vous disposez d’un droit de rétractation.

Où se rendre pour bénéficier de cette offre ?

Cette offre d’appel est disponible chez chacun des solaristes participant à l’opération. Vous trouverez la liste des partenaires (établissements de crédits et distributeurs) ci-dessous:

établissements de crédits:

  • SOGUAFI
  • CREDIT MODERNE

Distributeurs:

  • SUNKARAIB
  • GENERGIE ANTILLES GUYANE
  • ALLIANTZ DIRECT CARAIBES
  • ART TECH
  • GENERALE DES ENERGIES SOLAIRES
  • AGROSYSTEM
  • TI SOLEIL CARAIBE
  • SUN TECH DISTRIBUTION

Téléchargez ici l’attestation d’information client:  140210 ATTESTATION de présentation et d’acceptation des conditions PTZ-CES(2eme phase)

 

Pour en savoir plus contacter votre Espace Info Energie au 0590 21 21 68, 0590 80 89 72 ou 0590 21 18 57 ou téléchargez la FAQ ci-dessous:

FAQ08102013-réponses aux diverses interrogations

 

2. Le crédit d’impôt Développement Durable

De quoi s’agit-il ?

C’est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur une résidence principale (qu’ils occupent ou dont ils sont bailleurs). Chaque contribuable peut bénéficier du crédit d’impôt, qu’il soit imposable ou pas. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage.

Comment l’obtenir ?

• Vous êtes locataire, propriétaire occupant, bailleur ou occupant à titre gratuit.

•  Si vous êtes occupant, le chauffe-eau est installé dans votre résidence principale qui est une maison individuelle ou un appartement.

• Si vous êtes bailleur, le chauffe-eau est installé dans un logement de plus de 2 ans, loué nu comme résidence principale pendant au moins 5 ans.

• Les capteurs du chauffe-eau solaire doivent disposer d’une certification CSTBat ou Solarkeymark ou équivalente. L’installation du matériel doit être effectuée par l’entreprise qui les fournit. La facture de l’entreprise qui vous a fourni et posé matériaux ou équipements sert de justificatif. Elle doit clairement faire ressortir la part « fourniture des matériels, TVA comprise » et les caractéristiques techniques de ces équipements.

• 
Le taux est de 32% du montant des dépenses éligibles TTC, hors coût de la main d’œuvre correspondant à l’installation du chauffe-eau, déduction faite des aides et subventions. Le montant est plafonné.

Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par le crédit d’impôt Développement Durable et ses conditions d’accès, contactez le conseiller info-énergie le plus proche de chez vous au : 0590 21 21 68, 0590 80 89 72 ou 0590 21 18 57.

3. L’offre EDF Soley’Eko
De quoi s’agit-il ?

C’est une prime destinée aux particuliers pour les aider à acquérir un chauffe-eau solaire.
La prime est octroyée par EDF aux distributeurs de chauffe-eau solaires sous convention Soley’Eko. A travers cette convention, les professionnels s’engagent sur la qualité de l’installation en faisant intervenir des installateurs ayant reçu l’agrément Qualipose. Le soutien apporté par EDF au développement du solaire thermique s’inscrit dans la politique menée en faveur de la maîtrise de la demande d’électricité, financée par la CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité) compte tenu des économies générées par les chauffe-eau solaires pendant leur durée de vie. En effet, le mécanisme de la CSPE prévoit une incitation aux actions permettant de réaliser des économies d’énergie puisqu’en réduisant la consommation d’électricité, elles permettent de réduire les montants compensés par la CSPE.

LE SAVIEZ VOUS

CSPE

En Guadeloupe, le coût de production de l’électricité est largement supérieur au prix de vente, la différence étant compensée par la CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité). La CSPE est payée par tous les usagers de l’électricité du territoire national de façon à ce que le prix de l’électricité soit identique pour tous sur l’ensemble du territoire national. C’est pourquoi à consommation d’électricité égale, un guadeloupéen va payer la même facture d’électricité que n’importe quel autre usager français. Pour autant, le coût réel de cette consommation électrique est environ 2 à 3 fois supérieur, le montant supplémentaire étant pris en charge par la collectivité.

Comment l’obtenir ?

Lors de l’acquisition de votre chauffe-eau solaire, vous pouvez obtenir la prime EDF qui est directement déduite du prix de vente auprès des distributeurs agréés et conventionnés Soley’Eko.

Après avoir reçu l’avis technique CSTBat ou Solarkeymark et fait installer votre chauffe-eau solaire par un installateur agréé Qualipose, vous bénéficiez de l’aide financière EDF en fonction de la capacité de votre chauffe-eau solaire, selon la grille suivante :

Tableau_Primes_EdF_chauffe_eau _solaire

Primes Edf obtenues en fonction de la capacité du chauffe eau solaire.

 

Pour plus de renseignements, contactez votre Espace Info Energie et rapprochez-vous d’un distributeur de chauffe-eau solaire agréé Soley’Eko.